L’investissement se fait sur la base de la législation Indonésienne.

Le LEASE HOLD
C’est un contrat d’une durée de 25, 40, 50 ans extensible (peut être comparé au bail emphytéotique) sur lequel le nom de l’investisseur apparait directement dans l’acte notarié .

Les droits attachés à cette location longue durée sont identiques à une acquisition en pleine propriété. Cependant, à l’issue du contrat, le bien revient au propriétaire indonésien, sans indemnité.

Le FREE HOLD

C’est un titre de propriété qui nécessite l’utilisation d’un prête-nom ou « nominee » indonésien car la loi agraire indonésienne ne permet pas à l’investisseur non-indonésien de détenir un tel titre.

Au moment de l’achat, une procuration annule tous les pouvoirs du « nominee » et de ses descendants .

Une hypothèque sur le bien au profit de l’investisseur et de ses descendants permet de verrouiller la transaction.